Seleccionar página

LA GOMERA, REFUGE NATUREL ET FORTERESSE SANITAIRE

La crise sanitaire du Coronavirus en Espagne et en Europe a permis aux îles Canaries de se convertir en une véritable forteresse qui a résisté à la menace du COVID-19. La Gomera est désormais une destination touristique internationale des plus sûres au niveau sanitaire.

Tout au long de la pandémie cette petite île s´est maintenue immune au virus, grâce à une rapide et énergique prise en main de la part des autorités qui sont intervenue avec efficacité et ont évité la propagation. Le premier cas détecté en Espagne le fut ici, et c´est également ici que ces cas furent résolus et déclarés guéris.  

C´est pour cela que La Gomera a été l´un des premiers territoires à recouvrer la normalité et à laisser derrière le confinement en Espagne, en compagnie d´autres îles telles que El Hierro, la Graciosa et Formentera. 

Dès lors, le Cabildo de la Gomera (gouvernement insulaire) a centré tous ses efforts dans la sauvegarde de la sécurité sanitaire  de sus 22000 habitants, ainsi que des touristes qui ont décidé de rester dans l´île malgré le confinement décrété par le Gouvernement espagnol le 14 mars 

 “À la Gomera prédomine un style de vie idéal en pleine nature qui renforce le système immunologique, conjuguant les aliments cultivés organiquement et un milieu pur, sans contamination.” nous explique Beate Wiesenburg, nutritioniste allemande qui dirige depuis peu une exploitation écologique à Hermigua et pratique l´agriculture biologique en compagnie de Tom Boeger.

La Gomera pourrait se convertir en première destination en tourisme durable, selon plusieurs opinions recueillies auprès de résidents.

«Il s´agit de nature en état pur regroupée en microcontinents : on passe en quelques minutes de la plage à la montagne sous des conditions météo totalement différentes, bien que maintenant toujours une température parfaite, entre 20 et 28 degrés.» nous dit David Rodriguez, vicepresident de l´Association Activa Canarias (Association de Tourisme Actif des Canaries), secteur touristique le plus demandé pour ses caractéristiques en relation avec la Nature.

Pour Mélanie Ebock, allemande résidente à La Gomera depuis l´an 2000 pour travailler comme volontaire dans le Parc National de Garajonay l´île est un site magique aux impressionants et variés, où les gens sont très aimable et proche, où prime la tranquillité et où le climat est  parfait. Ici on peut jouir de la mer et de la montagne en même temps.  «Je suis très bien ici,  je ne crois pas qu´il existe un lieu plus sûr en ce moment dans toute l´Europe, et c´est pour cela que les touristes reviennent chaque année» entérine Ebock.

Randonnée dans le Parc National de Garajonay (image cédée par Gomera Guide)

Laurisilva, Parque Nacional de Garajonay

le kayak est une alternative durable pour naviguer autour de l´île (image cédée par Gomera Activa)


«Canarias forteresse»: destination du premier vol avec passeport digital

À partir du mois de juillet, les îles commenceront à recevoir à nouveau les touristes. De Madrid aux Canaries será testée une nouvelle application qui fonccionne comme un passeport sanitaire digitalDesde qui recueille les données médicales et permettra donc de voyager en toute sécurité, certifiant que les touristes ne sont pas infectés. Lors d´un récent entretien, le Secrétaire Général de l´Organisation Mondiale du Tourisme, Zurab Pololikashvili, a assuré à la Conseillère de Tourisme du Gouvernement des Canaries, Yaiza Castilla, que l´archipel est la première région au monde à mettre en place un projet de récupération de l´activité touristique aussi complet, soulignant par ailleurs qu´il « tient en compte toute la chaîne de valeurs touristiques » ”. La crise du Coronavirus à mis en évidence certaines aspects fragilisants du secteur touristique dans le monde. Néanmoins, dans le cas des Canaries, ce sont aussi les points forts qui ont été mis en exergue.

 L´objectif principal du projet “Canarias Fortaleza” (Canaries Forteresse)  est de définir les protocoles de sécurité sanitaire pour toute la chaîne de valeurs de l´activité touristique et de les implanter dans les prochains mois  dans tout l´archipel, dans le but d´assurer une prompte réouverture, orientée surtout à la saison hivernale.

«La pandémie mondiale dérivée du COVID_19 a supposé un point d´inflexion qui nous oblige à redéfinir la globalisation et la conception du tourisme; néanmoins, La Gomera est un exemple en soi de comment le tourisme peut être durable.» affirme Tanausú Zumaquero-Nuez, gérant de l´Association Nationale d´Entreprises de Tourisme Actif, ANETA. (Vidéo ci-dessus)


Selon Promotur, la capacité aérienne régulière vers les Ìles Canaries augmentera durant l´été un 8,3% pour les vols provenant de l´Allemagne, un 18,1% pour les vols provenant de France et 7,2% pour les vols entre la péninsule ibérique et les îles.

 


«Les touristes pourront donc visiter La Gomera par le biais des nombreuses connexions directes existentes avec le reste de l´archipel en toute sécurité, avec l´assurance de disposer de places suffisantes, l´augmentation étant prévue à partir de juillet.» ajoute la Conseillère de Tourisme du Cabildo de la Gomera (Gouvernement de la Gomera), María Isabel Méndez.

 

La Gomera: Destination Européenne d´excellence pour le tourisme actif et de nature

 

Si vous êtes en quête d´expériences différentes, cette petite île localisée en plein Océan Atlantique vous offre un itinéraire complet  de Nature par terre, mer et air. Votre voyage à La Gomera débute à votre arrivée au sud de Ténérife, une des îles capitales qui offrent des vols directs depuis l´Europe continentale et se trouve à quarante minutes en bateau de la Gomera. Bien que les connections avec la France soient très nombreuses, La Gomera a évité le tourisme de masse , se maintenant dans un isolement qui la rend plus paradisiaque encore.

Pour avoir accès à ce monde magique, le meilleur moyen est de prendre un ferry au Port de Los cristianos, après un vol depuis l´Europe qui atterrit à l´aéroport sud de Ténérife, porte d´entrée des vols internationaux. Ce voyage en ferry est déjà un spectacle en soi, permettant d´observer les deux îles dans toute leur splendeur: le volcan Teide par la poupe, et la Nature sauvage de La Gomera par la proue, et peut-être des dauphins de passage entre les deux îles. Vous vivrez un incroyable coucher de soleil dans le sud est de l´île, et lorsque la nuit vous enveloppera, vous aurez devant vous des heures d´observation des cieux étoilés depuis tous les recoins de l´île. Ici, il n´y a pas de contamination luminique. La qualité des cieux est incroyable pour la pratique de l´astrotourisme, modalité qui vous permettra d´apprendre à lire le firmament.

Après l´observation du ciel, la méditation et le yoga vous aideront à commencer la journée parcourant les plages de sable noir volcanique qui entourent l´île. Nous vous invitons à relaxer corps et esprit avant de passer au décor suivant: la mer. Le tourisme de soleil et plage a toujours prédominé aux Canaries, mais il existe aujourd´hui d´autres options, demandées surtout par les millenials, qui cherchent autre chose que les journées de farniente sur la plage. La Gomera vous offre ces possibilités: Essayez le paddle surf, parcourez les eaux en kayak, découvrez les fonds marins en plongée ou snorkel, et bien sûr le surf…Des expériences uniques qui apportent un plus à votre voyage.  

Le climat de l´île est parfait pour toutes les activités aquatiques pendant toute l´année, et vous pourrez aussi naviguer sur la côte et vous perdre entre les plages cachées entre les montagnes sur lesquelles débouchent de profonds ravins. Vous naviguerez tout autour de l´île en croisant tous types de cétacés et en faisant des haltes pour explorer des plages où il n´y a que de la végétation, du sable généralement noir et des roches volcaniques…Si vous visitez La Gomera avec un guide local vous découvrirez cette île à travers de ses yeux, . Il vous apprendra l´importance des vents alizés, grâce auxquels vous pourrez vous submerger dans une immense forêt laurasilva, des vents qui maintiennent l´île verte et créent de véritables mers de nuages dans lesquelles se fondre. Les sentiers parcourent toute l´île, à faire à pied. La randonnée est d´ailleurs l´activité touristique par excellence. Il est possible de partir du point le plus haut, dans le Parc National de Garajonay, descendant entre ravins jusqu´à des plages pratiquement vierges, accessibles uniquement à pied ou en bateau. La nature est encore intacte ici. 

 

Route de randonnée qui vous mènera à la Plage de  La Guancha (image Gomera Guide)

Ciclotourisme avec VTT électriques (image cédée par Gomera Activa)

Observation de cétacés (image cédée par Pura Vida, entreprise de Tourisme Actif)

Les ravins de la Gomera, au loin Ténérife au-delà du bras de mer séparant les deux îles.

Après avoir découvert les caractéristiques uniques de l´agriculture en terrain volcanique, vous n´aurez plus qu´à goûter à la gastronomie typique de l´île, ainsi que ses vins. Rien de meilleur qu´un bon potage de cresson au gofio (farine de maïs grillé)! Comme plat principal, nous vous recommandons la grande variété de poissons frais, tout ceci bien sûr accompagné de “papas arrugadas” (pommes de terre des Canaries) aux sauces typiques, mojo vert et mojo rouge, sans oublier bien sûr la sauce gomère par excellence : l´almagrote.

Image ci-contre: exemples de la gastronomie typique de la Gomera, fromage de chêvre et almogrote

Bien que l´île ne soit pas très grande vous pourriez passer des journées entières à découvrir la Nature qu´elle recelle. En ce sens, La Gomera s´est convertie en une destination inévitable pour la pratique du tourisme actif au niveau européen.

Désormais, il faudra prendre en compte ce secteur afin de motiver la mobilité durable entre pays européens, connaître en profondeur les lieux de destinations et comprendre les valeurs qui l´enrichissent, et il faut pour cela  comprendre la richesse multiculturelle qui conforme cette île, la valoriser et la sentir.

La Gomera est la destination touristique parfaite pour cet été: à quelques heures à peine des pays européens, elle offre de multiples options de connexions aériennes qui vous permettront de découvrir une île sûre qui vous permettra de vous “isoler”, et oublier le stress de la routine quotidienne, évitant les agglomérations et le tourisme de masse.

Un endroit où se connecter avec la nature après le confinement, un refuge naturel loin du Coronavirus où se ressourcer, un paradis naturellement magique

 Traduit par nos soins, texte Agence Creatívica