Seleccionar página

Ávila

Peut-être passez-vous quelques jours à Madrid… Les guides sont formels, les photographies vous y invitent, les témoignages des voyageurs sont précis: il faut visiter Ávila (avec un accent tonique sur le A, n´oubliez paz…).
Alors comme touriste obéissants vous avez loué une voiture, ou pris un autobus ( l´entreprise d´autobus Madrid-Ávila la plus connue est celle-ci).

Dès la sortie de Madrid l´autoroute monte peu à peu jusqu´au tunnel de Guadarama. Si vous avez le temps et envie de voir de fantastiques paysages n´hésitez pas à prendre la route du Alto de los Leones, le col de haute montagne qui sépare Madrid de la région de Castille y León, dont Ávila est une des provinces. Le bus lui passe par le tunnel, moderne et rapide, avant de passer par le péage et cntinuer vers Ávila. Cette zone est encore éloignée des tours touristiques européens. Et pourtant…vous trouverez des japonais, des chinois, des américains, mais bien peu de français. Nous préférions les merveilleuses plages et le soleil…jusqu´à l´apparition d´espagne-tourisme, bien sûr. 

un peu plus d´une heure plus tard, vous êtes devant les remparts les mieux conservés d´Europe (avec peut-être Carcasonne, mais plus fidèles à l´original).

 

 

un peu plus d´une heure plus tard, vous êtes devant les remparts les mieux conservés d´Europe (avec peut-être Carcasonne, mais plus fidèles à l´original).

Des origines à nos jours

Avila fut d´abord une ville romaine, crée possiblement pour contrôler les turbulentes  populations locales (les Vétons). Auparavant la zone appartint depuis le néolithique à une mystérieuse civilisation qui adorait le taureau (ou veau ) sacré et dont on retrouve des dolmens et des représentacions sculpturales (voir image ci-contre, place Calvo Sotelo à Àvila)

Ce furent ensuite les wisigoths qui déferlèrent sur la Péninsule, repoussés vers le sud par les Francs et autres peuplades. Ils créèrent un royaume riche et divers dont nous reparlerons lorsque nous découvrirons Tolède.  

Au VIIIème  sècle ce sont les musulmans qui traversent le Détroirt de Gibraltar et envahissente toute (ou presque) la Péninsule Ibérique. Ávila sera alternativement musulmane et chrétienne jusqu´au XIème siècle. Les formes des tours et des créneaux nous le rappellent.

Voyez ci-contre une inscription romaine incrustée dans la muraille près de la Puerta del Alcazar.

La ville atteint son apogée au Moyen-âge, comme résidence occasionnelle de la Cour des Rois de Castille, et comme grand centre religieux avec la célébrité que lui donnera Sainte Thérèse de Jesus (1515-1582), de l´Ordre des Carmélites,
l´une des plus grandes mysthiques chrétiennes, figure emblématique de la ville encore aujourd´hui , où son prénom est est encore très populaire entre les jeunes filles “abulenses” (habitants d´Àvila”).

Aujourd´hui, Àvila est une capitale de province de 60000 habitants. donc relativement petite. tournée vers le tourisme depuis quelques années, mais qui est encore hors des grands circuits touristiques.

Et c´est pour cela que nous vous la recomandons très chaleureusement. Ávila est une ville très hospitalière, qui transmet parfois la sensation (très commune en Espagne), de posséder un patrimoine historique et culturel dont elle ne soupconne pas l´immense valeur touristique.

 

Que voir?

D´abord une promenade sur les remparts. Trois kilomètres en continu, il faut peut-être le faire par étapes ou une partie seulement.

La première cathédrale gothique espagnole, commensée dès 1172 sous Alphonse I. Ce grand temple est sobre et riche à la fois. n´hésitez pas à investir une bonne heure dans sa contemplation et sa découverte.

Hors des murs la Basilique Saint Vincent ne doit pas être oubliée, elle est grandiose. Voici ses horaires et prix.

Couvent et musée de Sainte Thérèse: incontournable, bien que peut paraìtre décepcionnant comparé aux merveilles des monuments antérieurs. Mais Sainte Thérese est inséparable
d´Ávila, et viceversa. Si vous comprenez l´espagnol faites un tour sur cette web; http://www.santateresadejesus.com/

Pour les personnes intéressées par le mysticisme, vous ne manquerez pas la curieuse visite du centre d´interprétation du mysticisme, financié par l´Europe. En voici la web: http://www.avilamistica.es/interpretacion/

Nous citerons aussi la Place du Mercado Chico, où lon vendait du bétail sur pied il y quelques années encore, les Palais des Polentinos et des Bracamontes, ainsi que le Palais des Verdugo…

Bon, alors le mysthicisme et l´art sacré c´est bien, on est
d´accord, mais nous sommes français et l´heure du repas approche dangereusement, alors…Où c´est qu´on mange?

Les spécialités sont la viande bovine et ovine, le fameux Chuletón de Ávila qui déborde l´assiette, et que l´on peut accompagner, quitte à faire du régime plus tard, avec les “Judías de Ávila”, haricots blancs auprès desquels le cassoulet toulousain fait figure de plat-régime. Mais enfin on est en pleine montagne, il fait froid et on ne a besoin de calories pour tenir le coup jusqu´au repas du soir…

Quelques adresses:

Los Candiles

Siglodoce

Restaurante Bococo

Pour ce qui est des desserts il est impensable de partir d´Ávila sans goûter aux fameuses “Yemas de Ávila” ou de Santa Teresa. Visionnez la video ci-contre et donnez-nous votre avis…

Quelques hôtels

Vous allez sûrement vous laisser tenter par une nuit à Àvila.
N´espérez pas trop de “marcha” même s´íl y a des bars ouverts jusqu´à très tard (mais ce n´est pas Ibiza, soyons clairs…). Alors autant s´offrir un bon hôtel:

Parador d´Àvila (on ne présente plus les paradors, le meilleur de l´Hôtellerie espagnole)  

Palacio de los Velada

Les hôtels ne manquent pas ici, pour tous les budgets, le plus facile étant encore de nous envoyer un mail pour que nous vous composions le voyage selon vos souhaits.

Vous repartirez d´Ávila quoi qu´il en soit avec une idée nouvelle de cette ville monumentale magnifique, haut lieu historique du Centre de l´Espagne, encore méconnue pour nous français et qui nous attend les bras ouverts.

espagne-tourisme.com 

suivez-nous sur Twitter

<a class=”twitter-timeline” href=”https://twitter.com/search?q=%40espagnecontact” data-widget-id=”940257249150283776″>Tweets sobre @espagnecontact</a>
<script>!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?’http’:’https’;if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+”://platform.twitter.com/widgets.js”;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document,”script”,”twitter-wjs”);</script>

Recevez la newsletter, demandez-nous conseils, sollicitez vos offres...

15 + 12 =