Seleccionar página

Château de Xivert 

Lorsque vous circulez sur l´autoroute A7 en Espagne, autant si vous venez du Nord (Barcelone) que du Sud (Valence), la silhouette caractéristique d´une forteresse médiévale perchée sur un piton rocheux attirera votre regard lorsque vous arriverez à hauteur du village d´Alcalá de Xivert. Il s´agit du château-fort de Xivert. 

Son origine, comme la plupart des forteresses médiévales de cette zone, est musulmane. Nous sommes dans une frange de territoire qui fut frontière entre les royaumes chrétiens et musulmans durant des siècles, avant de passer définitivement aux mains des rois chrétiens du Royaume d´Aragon au XIIIe siècle.

Sa situation était stratégique. Il contrôlait le passage de la large vallée qui s´étend à ses pieds; de sa situation dominante on apercevait de bien loin les armées qui montaient ou descendaient selon la fortune des batailles au long de la Méditerranée.

Il est situé sur une montagne qui domine le Parc Naturel de la Sierra d´Irta. On y accède par le chemin très bien indiqué et préparé qui part du village d´Alcalá de Xivert, à 50 kilomètres de la capitale de la Province, Castellón.

 Dix siècles avant notre ère la montagne était déjà occupée, selon les dernières fouilles archéologiques. Elle devint un important centre commercial et militaire peu à peu sous la domination musulmane, appartenant alors au Royaume de Valence. 

Le hisn de Xivert a été conquis par l´Ordre du Temple en 1234 pour le compte du Roi d´Aragon, sans aucune bataille. Le pacte de reddition mentionnait clairement que la population musulmane du château établirait sous les murs de la forteresse un quartier ou “morería” fortifié et pourrait maintenir sa religion et ses coutumes. Ce sont ses ruines que vous devez visiter tout autant que les murs de ronde et les habtations du château-fort. Il est tout à fait possible de retrouver le tracé original de la rue principale et des rues perpendiculaires. La reconstruction fidèle de deux maisons de cette époque permet aux visiteurs de se faire une idée très précise des conditions de vie de l´époque. Le village arabe se maintient jusqu´au 22 septembre 1609, date de l´explulsion définitive des “morisques” (pourtant intégrés dans la vie locale).

Les deux tours principales, celles qui s´apercoivent de si loin, sont la contribution templière à
l´architecture de la forteresse, ainsi que l´Église. Lors de la disparition de l´Ordre des Templiers en 1324 la place passe aux mains de l´Ordre de Montesa (localisée dans la région de Valence et qui aura postérieurement une grande influence dans l´Histoire d´Espagne). La plupart des chevaliers templiers passeront avec armes et bagages au nouvel Ordre. 

 

 

“Dieu octroie la victoire” inscription musulmane sur les vieux murs du château

La meilleur époque pour visiter le Château de Xivert est incontestablement le printemps, voire les jours ensoleillés de l´hiver et de l´automne. Ici les conditions ne sont jamis bien dures. 
Mais l´été peut être suffocant. La proximité des plages d´Alcossebre, de Cstellón et de Peñiscola est à prendre en compte.

Besoin d´un plus de renseignements? contact@espagne-tourisme.com