Seleccionar página

JEREZ DE LA FRONTERA

Jerez de la Frontera, Xérès en français, est une ville de 210.000 habitants située en Andalousie, dans la province de Cadiz, dans le sud de l’Espagne. S´il est une ville andalouse c´est bien celle-ci. Ici est né, semble-t-il, le flamenco, ainsi que l´art équestre. Elle est aussi la capitale mondiale du vin de Jerez, du brandy, du scherry, appelez-le comme bon vous semblera. La cathédrale, les caves, le vieux quartier,
l´École équestre, le circuit de vitesse et les bars, et puis les “jerezanos”, les gens
d´ici…Tant à voir et à connaitre !

HIstoire

Le peuplement de Jerez date du Paléolithique. L’emplacement de la ville actuelle se trouve dans l’une des régions d’Andalousie où la culture des Tartessiens se développa le plus. Pour les Phéniciens elle s´appelait Xera et pour les Romains, qui s’installèrent dans les alentours, Ceret, nom qui devint Xeritium sous les Wisigoths.

Pourtant, le vrai essor de la ville a lieu à l’époque musulmane, surtout au moment des Almoravides et des Almohades. Nous sommes au XIº siècle, mosquées et palais se construisent dans une ville qui s´étend.

Au XIIe siècle les chrétiens essayent à plusieurs reprises de l’assièger, mais elle n´est finalement conquise que sous Alphonse X en 1264, devenant ville frontalière pour un siècle. Au 15e siècle elle est déjà l’une des villes les plus prospères d’Andalousie. L’élevage et l’exportation de produits agricoles vers l’Europe d´abord puis vers les Amériques contribuent de façon décisive à son essor.

Une récession au XVIIe siècle fut suivie au XVIIIe d’une nouvelle période de croissance économique qui continue de nos jours. L’industrie du vin devint le moteur de l’économie de Jerez, combinée aujourd´hui avec le tourisme.

Au XIXe la ville connait une grande expansion économique grâce aux alliances de marchands de vin anglais avec les négociants de Jerez. Les luttes sociales entre les grands propiétaires fonciers et les travailleurs des champs sont à l´origine d´un fort mouvement anarchiste, qui se manifeste dans les étranges évènements de la Mano Negra et les multiples soulèvements des journaliers.

Aujourd´hui cette ville est un rendez-vous inéludible de l´Andalousie et embassadrice de cette région et de l´Espagne dans le monde entier. 

Jerez est ainsi héritière d’un riche patrimoine historique et culturel, notamment conservé dans le centre-ville. Cathédrale, églises, palais et maisons nobles, la ville regorge de trésors architecturaux.

Une richesse culturelle et historique très riche: par où commencer?

En arrivant à Jerez de la Frontera, commencez donc par visiter le centre-ville historique. Notre conseil est de se poser dans une bodega typique et déguster du vin de Jerez ? Vous savez, celui si précieux pour les dieux grecs et romains…

Des vins d’exception

Jerez de la Frontera constitue l’un des trois points principaux du Triangle du Xérès (route du Xérès) avec la ville de El Puerto de Santa María et celle de Sanlúcar de Barrameda.

C’est ici que le fameux vin de Jerez est produit, grâce à la grande fertilité du sol et aux conditions climatiques tempérées. C´est le scherry des anglais qui le consomment avec passion depuis le XIXº siècle. Que dire du Brandy de Jerez…et du Fino…

Pour goûter le meilleur vin de Jerez existant, vous aurez le choix entre une vingtaine de producteurs, dispersés dans toute la ville et ses environs.

De grandes dynastie vinicoles sont liées à Jerez de la Frontera jusque dans
l´imaginaire populaire, les Domecq, les Osborne, etc.

Gastronomie

Des noms de plats mythiques: Gazpacho, Consommé, Ajo caliente (à base de pain et d’ail), Rognons au Jerez, Queue de taureau, Lapin en sauce, Escargots, Mourguettes, Sang à la tomate…

Desserts: Tocino de cielo (sorte de flan, bavez un peu devant la photo…). Pâtisseries. Beignets.  Amarguillos (biscuits aux amandes) des Clarisses de San José. Bienmesabe (sorte de meringue) des Madres de Gracia. 

Le vinaigre de Jerez est plus doux et riche, plus dense que le vinaigre de vin normal.

 

Le roi des desserts: le Tocino de cielo 

Traduisez “Couenne du Ciel”. Il s´agit d´un flan créé au XVe siècle dans la ville de Jerez de la Frontera. Délicieusement sucré et fabuleusement économique en raison du peu d’ingrédients nécessaires à son élaboration, le dessert s’est rapidement répandu dans toute l’Espagne. Il se distingue cependant de son compatriote le flan espagnol, car seuls les jaunes d’œufs sont utilisés, lui donnant cette couleur dorée caractéristique.

Et pour en revenir au vin de Jerez, vous n’aurez que le choix ! Du plus sec (joven – fino) au plus doux (Pedro Ximénez)…

Consommer avec modération bien sûr! 

Le royaume du cheval Espagnol

Rendez-vous au parc Gonzalez Hontoria pour assister aux spectacles équestres et surtout à la fameuse féria du cheval. Cette fête d’« intérêt touristique international » se tiendra du 5 au 12 Mai 2018.

La féria du cheval de Jerez, plus simplement connue comme « la Féria de Jerez » se tient une semaine après la Féria de Séville. Y ont lieu des courses et des parades de chevaux ainsi que des spectacles de Flamenco. La féria prend place dans le parc González Hontoria , dans lequel plus de 250 stands sont en compétition pour le prix de la plus belle décoration ou de la meilleure tapa.

 

Jerez est un haut lieu de l’art équestre. L´École Royale d´Art Équestre est l’épicentre de l’élevage des meilleurs chevaux andalous.
Le berceau du Flamenco

En plus des spectacles de flamenco dans le parc, vous pouvez découvrir le centre andalou du flamenco dans lequel des documents précieux sur cet art sont conservés. Il se trouve dans le quartier de Santiago, au palais Pemartin.

Mais le Flamenco, le vrai, vous pouvez aussi le rencontrer nez à nez au coin d´une rue,  comme cette incroyable improvisation de Diego el Cigala. 

Xérès :  pour les amateurs de sensations-fortes !

 Les amateurs de vitesse et de sensations fortes trouveront leur bonheur à Jerez. Inauguré en 1985, le circuit de Jerez s’étend sur 4 kilomètres et accueille depuis des années des compétitions de motos et de voitures. C’est en général au mois de mai que les courses les plus réputées du Championnat du Monde de Moto sont organisées. Vous trouverez le circuit de Jerez à 10 km à l’est de la ville. Vous pouvez vous y rendre en empruntant l’A382.

UNE RENCONTRE À JEREZ DE LA FRONTERA

Lorsque vous travaillez dans ce secteur vous cherchez très souvent de la documentation, des témoignages, et il est inévitable qu´une ville comme Jerez de la Frontera donne naissance à
quelqu´un comme David, rencontré au hasard d´une recherche, connu sur Internet et dans le monde du spectacle sous le nom de Pirulo. Faites un tour sur ses videos de Youtube et revenez vite lire cet entretien qu´il a eu la gentillesse de nous accorder entre deux voyages:

 

 

Instagram:   @elmundodepirulo220

www.youtube.com/c/elmundodepirulo220

fb.com/elmundodepirulo220 

 

 

 ¿Qui es-tu, David?

Mon nom est David, ou Pirulo. Si je devais me définir je dirais que je suis un clown très curieux.  Je cherche des expériences, connaitre des lieux et des gens de diférents endroits. Je ne crois pas que voyager ce soit seulement parcourrir des milliers de kilomètres . Voyager c´est aussi découvrir des lieux inconnus dans ta propre ville ou aux alentours. Je ne prétends pas offrir des infos ou remplir des vidéos de documentation. Je veux juste montrer le monde depuis l´honnêteté et depuis mes expériences. Raconter ce que je vois tout en vivant ce que je raconte.

Comme Jerezano (habitant de Jerez) peux-tu définir ta ville? Comment la présenterais-tu à un touriste français?

 Jerez de la Frontera est une ville atypique parceque le “Jerezano” la fait ainsi. Pour défnir cette ville il faut parler de flamenco, de chevaux, du circuit de moto, du vin, de ses monuments et de son histoire.

Mais pour moi Jerez ce n´est pas cela. Pour moi Jerez est sa manière de comprendre la vie. C´est le caractère du “Jerezano” qui sait vivre ces moments où disparaissent le temps, l´empressement et les préoccupations parceque la magie, “el duende” (quel mot merveilleux pour parler de la magie féerique d´un instant, d´un chant flamenco, du trot d´un cheval andalou…ndlr)  est là et il faut en jouir. Jerez est une ville difficile de comprendre mais si tu arrives à trouver ce recoin d´où voir passer tranquillement la vie avec un verre de vin, sans hâte, sans autre prétention que d´être, il se peut que la magie surgisse, ou “el duende” et que tu puisses savourer, goûter ce que Jerez peut t´offrir.

Jerez c´est cela, des moments…

Si tu devais me faire visiter Jerez en un jour, Où m´amènerais-tu?

Jamais je ne pourrais te recommander de visiter Jerez en un jour. Parceque si tu le fais tu n´emmèneras que des images dans tes rétines. Je veux que tu sentes les odeurs de Jerez, je veux que tu la savoures , que tu l´écoutes chanter flamenco et que tu le touches, parceque les gens de Jerez s´ils ne touchent pas ils ne voient pas. En un jour tu peux visiter une cave de vins, l´École équestre, l´Alcazar et la cathédrale et parcourir les rues du centre ville. Mais si tu cherches l´expérience et ramener chez toi un peu plus que quelques photos, arrête-toi, assieds-toi et attends que les choses passent. 

Et enfin, de manière plus personnelle: où pourrais.je t´inviter à prendre un vin de Jerez pour te remercier de toutes ces infos et converser un peu plus?

Sans aucun doute nous irions à la Moderna.

Goooo…